Lambillote (Willy)
Lambil
? - ...




Hors séries...

Il était une fois les Belges

Les Tuniques Bleues -

5. Les déserteurs
6. La prison de Robertsonville
7. Les Bleus de la marine
8. Les Cavaliers du Ciel
11. Des Bleus en noir et blanc
12. Les Bleus tournent Cosaques
13. Les Bleus dans la gadoue
14. Le blanc-bec
15. Rumberley
16. Bronco Benny
17. El Padre
18. Blue retro
19. Le David
20. Black Face
21. Les cinq salopards
22. Des Bleus et des dentelles
23. Les cousins d'en face
24. Baby blue
25. Des Bleus et des bosses
26. L'or du Québec
27. Bull Run
28. Les Bleus de la balle
29. En avant l'amnésique !
30. La Rose de Bantry
31. Drummer Boy
32. Les Bleus en folie
33. Grumbler et fils
34. Vertes années
35. Captain Nepel
36. Quantrill
37. Duel dans la Manche
38. Les planqués
39. Puppet blues
40. Les hommes de paille (1)
41. Les Bleus en cavale (2)
42. Qui veut la peau du général ?
43. Des bleus et du blues
44. L'oreille de Lincoln
45. Emeutes à New York
46. Requiem pour un Bleu
47. Les Nancy Hart
48. Arabesque
49. Mariage à Fort Bow
50. La traque
51. Stark sous toutes les coutures
52. Des Bleus dans le brouillard
53. Sang bleu chez les Bleus
54. Miss Walker
55. Indien, mon frère
57. Colorado Story

Pauvre Lampil -

1. T. 1
2. T. 2
3. T. 3
4. T. 4
5. T. 5
6. T. 6
7. T. 7

Sandy

Du béton dans le désert


.

Willy Lambillote (dessinateur & scénariste) est né à Tamines (Belgique) le 14 mai 1936.

Willy Lambillotte, plus connu sous le pseudonyme de Lambil, étudie à l'Académie des beaux arts de Bruxelles, puis entre comme lettreur aux éditions Dupuis. Il n' a alors que seize ans.

Après quelques illustrations et histoires complètes (les Belles Histoires de l'Oncle Paul), il crée en 1959 la série réaliste Sandy et Hoppy. Parallèlement, et dès 1960, il réalise épisodiquement Hobby et Koala, de courts récits humoristiques scénarisés par Yvan Delporte et Serge Cennaux.

En 1973, Raoul Cauvin lui propose de reprendre le dessin des Tuniques Bleues, une série interrompue par la mort de Salvérius (Salvé). La même année, il entreprend, toujours avec Cauvin, Pauvre Lampil, une suite de gags dans laquelle il s'autocaricature.

L' occasion d'animer les Tuniques Bleues puis Pauvre Lampil l'incite à abandonner le traité graphique de ses débuts. Willy Lambil impose dès lors un style semi réaliste tout personnel et figure ainsi parmi les auteurs les plus représentatifs de la bande dessinée luvénile franco belge

Un tout grand merci à Ben pour son aide.


.



.

.

.






Modifié pour la dernière fois le 10/28/98